mercredi 11 mars 2015

Stage cascade dans le Queyras

Avec les chaleurs de ces derniers jours parler "glaçon" peut faire sourire, et pourtant du 28 février au 3 mars dernier, alors qu'il ne faisait pas encore si chaud, nous étions dans le Queyras pour un stage cascade.
Comme l'an dernier ce stage était inscrit dans le nouveau cursus "Vers l'autonomie" de la FFCAM. Dans le groupe de 8 stagiaires tous n'étaient pas là pour valider ce niveau et prétendre qu'en 4 jours ont devient un grimpeur de glace autonome, par contre tous étaient là pour progresser. Quel que soit le niveau de départ des uns et des autres, avec Fabien, nous avons eu le plaisir de constater de réels progrès chez tout le monde.
Comme l'an dernier, le groupe n'était pas exclusivement constitué de membres du club. Nous avons ainsi accueilli Sébastien du CAF de Cannes, Mathilde du CAF de Grenoble et Fabrice du CAF de Nîmes, les 5 autres (Claire, Vincent, Philippe, Sébastian et Fred) récidivaient pour certains ou venait faire leurs premiers pas.
La formule : 1 journée en site "école" cette année Aiguilles, 1 journée en site d'une longueur du côté de Molines et deux jours sur des voies de plusieurs longueurs a porté ses fruits.

Samedi, après la route et une introduction sur le séjour, où on a pu faire le point le matériel adapté à la progression en cascade, la manière de le ranger. Nous avons abordé des notions comme l'effet poulie ou le facteur de chute. Ensuite rien de tel que la pratique avec la prise ou la reprise de sensations. Nous avons porté une attention particulière à l'équilibration des stagiaires pour pouvoir envisager le brochage et le débrochage dans de bonnes conditions.


Le dimanche, nous avons coupé le groupe en deux, dans les deux cas l'objectif est le même : évaluer la structure et grimper en tête pour tous, il n'y a que le niveau qui change.
Fabien, accompagné des Seb's, de Fred et de Fabrice est allé du côté de la cascade de Ste Agathe de la Chalp (I, 3+ à 4+, 30m).

Philippe de son côté avec les filles, Vincent et Philippe s'est rendu dans le vallon du Rif Lamaron (I, 2 à 3+, 30m)





















Nous avons profité de cette journée pour revoir l'installation d'un relais et d'un rappel. Et tout le monde a pu faire un exercice de recherche DVA. Trop souvent les glaciéristes oublient qu'ils pratiquent la montagne en hiver et les dangers qui lui sont liés.

Le lundi, nous avons du faire face à un difficile dilemme, la météo était moyennement de la partie, nous avons donc décidé d'aller tous dans les Y (I, 3, 200m)à Ceillac, heureusement qu'il y a deux branches, qu'elles s'atteignent rapidement et que notre lever matinal a porté ses fruits, nous sommes les premiers. Fabien, Fabrice, Sébastian, Claire et Philippe partiront dans la branche de gauche, Philippe, Mathilde, Sébastien, Vincent et Fred dans celle de droite. L'occasion pour tous de faire des relais dans la glace (et oui on ne profite pas systématiquement des points en place), de gérer les longueurs de corde.
Nous terminerons tous l'après midi sur et autour du cigare de Sombre héro (I, 4+/5, 80m), l'occasion pour tous de grimper dans du raide, pour certain de s'essayer au dry (drôle de discipline, n'est-ce pas !!)

Mardi, nous quittons le Queyras et filons du côté de Fressinières et du Fournel. Fabien, Claire, Fabrice, Vincent Sébastien et Mathilde tenteront le coup au Fournel, mais les conditions de glace étaient vraiment mauvaises pour envisager de faire la cascade prévue (Les visions de Marco) sereinement. Pas grand chose d'autre à se mettre sous les piolets à proximité immédiate, c'est donc vers l'éperon Bouchier qu'ils se tourneront. Avec ses stagiaires, ils n'ont pas perdu leur journée et sont donc allé, en grosses chaussures, grimper sur le cailloux.
Philippe et les siens ont eu plus de chance puisque Fracastorus (II, 3+, 200m) à Fressinières était encore en condition. L'occasion de profiter de cette dernière journée de glaçon dans un petit congélateur alors que les copains sont au soleil.



Une compilation photos est visible sur l'album picasa
Un grand merci aux différents photographes (Mathilde, Seb's, et Fabien)