mercredi 29 octobre 2014

Stage initiateur Terrain d'Aventure

Avec Yann, et pour le comité régional de la fédération, nous encadrions un stage d'initiateur Terrain d'Aventure entre Annot et le Verdon.  8 Stagiaires étaient inscrits (6 de la région PACA et 2 parisiens).
La première journée sur Annot a été l'occasion de refaire le point sur le placement des protections (friends) et la gestuelle de l'escalade en fissure, de revoir la mise en place d'un relais, d'un rappel et de parler de l'effet poulie. Tout ça ne peut se faire correctement qu'en situation.

























Le deuxième jour, nous nous sommes rendus du côté du célèbre secteur de la Castapiagne à droite des grands murs déversants se trouvent quelques voies d'initiation à l'artif. 
Il a fallu présenter tout le matériel (longes réglables, crochets, étriers pitons, etc.) Encore une fois rien ne vaut une mise en application avec en prime couplage de pitons (ou chou-fleur comme dirait Yann), évolution sur crochets/étriers.



Le beau temps est toujours de la partie et le troisième jours nous partons dans deux voies bien différentes, Yann et 4 stagiaires partent dans Chan Thé (200m, TD-, 5c) et moi et mes 4 stagiaires nous partons dans La Demande (320m, TD, 6a). Cette dernière est la première voie a avoir été ouverte à l'Escalès et est aussi la plus longue des gorges. Une jolie aventure.




Le dernier jour, le soleil est toujours de la partie et après avoir mélangé les cordées, Yann file du côté de la mythique E pericoloso sporgersi (180m, TD, 6a A1). Rien que le nom est évocateur. De notre côté nous tenterons notre chance dans la répétition d'une voie des frères Rémi : Blériote (170m, TD- 5c+). Après un peu moins de deux longueurs, nous ferons demi tour, l'itinéraire étant littéralement repris par la végétation, la progression devenait trop hasardeuse. Ce n'est pas grave, on fait un exercice de réchappe, c'est toujours formateur. On a profité du reste de la  journée pour faire un peu de secours en paroi


Quelques photos de plus sur l'album Picasa
Merci à Yann Le Bars pour m'avoir fait passer ses photos