mardi 17 janvier 2012

Bis répétita au Ste Marie

Avec Vincent, nous avons profité de l'absence de sortie au programme et surtout des conditions exceptionnelles qui règnent en montagne actuellement pour retourner du côté de la face Nord Ouest du Ste Marie.
Si pour le ski c'est carrément la catastrophe, pour l'alpinisme, c'est tout le contraire. Les couloirs sont relativement plein et les conditions de froids après quelques journées chaudes il y a un moment maintenant garantissent une neige quasi idéale.
La ligne envisagée est là encore évidente, c'est le grand couloir qui part du sommet pour prendre pied à l'endroit le plus haut du pied de la face, ça commence par une fine goulotte très mixte
Avant de se lancer dans cette face NO, on a hésité à aller trainer nos crampons du côté de Charnassère, mais pour le coup c'est trop sec.
Haro donc sur le Ste Marie.

 A l'attaque, se pose la question de la droite ou de la gauche, on partira à gauche avec l'idée de revenir à droite au niveau de la petite grotte que l'on distingue dans le haut. La longueur n'est pas évidente, c'est plus raide qu'il n'y parait sur la photo, la neige n'est pas abondante et c'est dans une escalade bien mixte et engagée qu'il faut se donner.















Un décomposé de Vincent, et non un Vincent décomposé, dans cette première longueur qui lui a demandé pas mal de concentration, même en second.

Ne sachant pas exactement ce que j'allais trouver après ce départ en traversée, j'ai fait un couplage de point avant de partir et bien m'en a pris, puisque après une traversée sur le cailloux, je suis tombé sur ce joli plaquage de neige bien raide. Une fois passé ce ressaut, il faut remonter  une belle langue de neige qui va se redressant jusqu'à R2

 Vincent en fini avec L2
 On poursuit par 200m d'un joli couloir à 45° avec quelques ressauts plus raides
 comme ce petit passage typé goulotte, très joli.
 On a fait notre troisième relais sur le bloc à gauche avant de nous lancer dans la banane de neige sur la droite
 Vincent en fini avec le grand couloir
 Et je repars dans la banane
 Pour la sortie on suivra un vague éperon neigeux jusqu'à arriver 30m à l'est du sommet
 A défaut d'un classique autoportrait, voilà nos casques.

Ne trouvant pas trace de ce couloir dans les anciens topos, nous avons décidé de l'appelé le "couloir Titou" pour 400m en TD-/M4/80°